Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Saint Racho... Qu'es aco?

par midy 30 Mai 2009, 23:31 histoire

 

 

La paroisse de mes ancêtres Durix s’est appelée successivement Dun le Roy, Saint Racho, Dun la Montagne et, de nouveau, Saint Racho.

Un saint qui ne figure plus sur le calendrier.

Au passage, signalons que ce saint homme n'aimait pas qu’on écorche son nom. Quand on est du Brionnais, on sait que les lettres « cho » de son nom se prononcent « co ». D’ailleurs les notaires de l’époque, peu scrupuleux sur la graphie des noms propres (j’ai vu un homme changer de nom en cinq lignes), écrivaient indifféremment Racot, Racost et même Raquaut (acte de naissance de Benoît Durix à Varennes le 2 prairial an IX).

On sait que ce saint fut évêque d’Autun au 6e siècle.

 

On en saurait davantage si un ancien ouvrage consacré à sa vie pouvait être retrouvé. Heureusement, des épreuves d’imprimerie (AD 71 dossier J 538) nous apprennent que cet ecclésiastique était petit de corps et tellement ennemi de sa propre chair qu’il ne donna jamais à son corps que ce qu’il ne pouvait lui refuser sans se rendre criminel, ne mangeant que très peu et très rarement, faisant toujours succéder une longue prière à un petit repas.


Mais il avait un esprit très subtil et très pénétrant, la face douce et riante, l’innocence de son âme paraissant sur la simplicité de son visage.

Cette simplicité n’empêcha pas qu’après son décès survenu un 5 décembre, son corps fut déposé dans une chasse d’un bois précieux, ornée et enrichie de plusieurs figures d’or et d’argent…

On a retrouvé dans un tombeau un texte qui authentifie le corps comme étant celui de saint Racho :




On s’étonnera que l’évêque Hureau, l’auteur de ce texte, appelle ce saint « Roch » juste après l’avoir nommé « Racho ».

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page